Imprimer (nouvelle fenêtre)

Paroles d'immigrés

Portraits de femmes et d’hommes qui font partie de l’histoire des vagues d’immigrations qui ont eu lieu du début du siècle dernier à nos jours.

Histoires d’ici, mémoires d’ailleurs

Photographie de l'exposition Histoire d'ici mémoire d'ailleurs par Yvan Bourhis

Exposition Histoire d'ici mémoire d'ailleurs

Cliché Yvan Bourhis/CG77

Les migrants quittent rarement leur pays par choix ou par plaisir ; la plupart du temps, il s’agit de vivre, de survivre, de faire vivre une famille, d’échapper à la violence guerrière ou étatique : inégalités économiques, conflits, absence de démocratie, et aujourd’hui déséquilibres environnementaux et climatiques contraignent les personnes au départ.

Rechercher un lieu où construire un avenir, les témoignages de ces femmes et de ces hommes nous montrent combien l’entreprise peut être difficile et parfois douloureuse.

Ils disent combien il peut être illusoire de vouloir faire table rase du passé, tant les histoires s’inscrivent dans les mémoires et laissent leur empreinte dans les corps.

Mais ils illustrent aussi, face aux difficultés, quelles sont les ressources mises en œuvre par chacun pour construire sa vie ailleurs, se construire ou se reconstruire soi-même, pour édifier une nouvelle identité à la recherche de nouveaux équilibres et d’autres espaces de vie pour demain.

Enfin, ces portraits ont été choisis pour rendre compte des différentes vagues d’immigration qui se sont succédé au 20e siècle et jusqu’à aujourd’hui.

Textes et entretiens, par Dominique Le Tirant, ethnologue.
Réalisation : Djamila Merabet, musée de la Seine-et-Marne.