Imprimer (nouvelle fenêtre)

La sucrerie Ouvré

Qu'est-ce qu'une sucrerie ? A quoi ressemble-t-elle ? Comment s'organise-t-elle ? Découvrez-le à travers cette exposition sur la sucrerie Ouvré de Souppes-sur-Loing.

La Sucrerie Ouvré à Souppes-sur-Loing


Photographie de l'extérieur de la Sucrerie Ouvré à Souppes-sur-Loing

La Sucrerie Ouvré - Cliché Gilles Puech

La société centrale de Souppes-sur-Loing est constituée en 1873 par Hector Thiriar, courtier de commerce de l’Aisne, assisté par un conseil d’administration présidé par Félix Ouvré, principal actionnaire.

En 1873-1874, la sucrerie est construite sur la propriété de Félix Ouvré et d’Eugène Velluot située au lieu-dit « Le pont de Souppes » à Souppes-sur-Loing. Est également construite une râperie annexe à Verteau (commune de Chevrainvilliers).

La première campagne sucrière a lieu en 1874 mais les deux premières campagnes étant déficitaires, la société est dissoute en 1876. Félix Ouvré rachète l’usine en 1877 qui entre ainsi définitivement dans cette famille : les dirigeants successifs sont Félix, André, Albert, François, et aujourd’hui, Vincent Ouvré.

Cette entreprise qui employait 8 ouvriers à ses débuts comptera jusqu’à 190 permanents et 275 saisonniers en 1961. Elle est agrandie et modernisée dans les années 1970.

Ces photographies ont été commandées à Gilles Puech en 1991 et sont conservées dans le fonds documentaire du musée de la Seine-et-Marne. Elles sont complétées par des images animées, réalisées par Elisabeth Cousew au même moment.

Diaporama

La Sucrerie Ouvré à Souppes-sur-Loing

Extérieur de la sucrerie Ouvré à Souppes-sur-Loing

Cliché Gilles Puech